GIMME SHELTER de Nathalie TALEC

Kant appelle ça « l’insociable sociabilité humaine » : nous cherchons d’abord à vivre ensemble, à former un tout, puis il nous prend parfois l’envie d’avoir un endroit rien qu’à nous pour nous évader…  

gimme shelter1

Nathalie TALEC nous propose « Gimme Shelter », œuvre dont le nom fait écho à la chanson des Rolling Stones. C’est un abri de verre et de néon composé du strict minimum : une table, une chaise, une fenêtre,  un lit, deux étagères et un escalier. Mais il n’en est pas moins idéal pour s’y réfugier un moment. Cependant, cet espace ne peut véritablement être habité. Quand nous l’observons de plus près, il semble irréel. En lui donnant ce caractère, l’artiste a fait de Gimme Shelter un refuge mental, ou seul l’esprit humain y est le bienvenu. Ainsi, l’art peut être considéré comme un abris vis à vis du reste du monde…

gimme shelter2

Nathalie Talec s’est inspirée des célèbres travaux des artistes Charlotte Perriand et Le Corbusier attirant ainsi les férus d’architecture à la cité du design depuis mars 2013 ou Gimme Shelter est exposé. Alors plus besoin de rêver des Bahamas, si vous avez envie d’évasion !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s